Mongo Beti

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Saltu al: navigado, serĉo
Mongo Beti

Mongo Beti, civitana nomo Alexandre Biyidi (n. 30-an de junio 1932; m. 8-an de oktobro 2001) estis kameruna verkisto kaj kritikanto de la novkoloniismo.

Verkaro[redakti | redakti fonton]

  • Sans haine et sans amour, 1953.
  • Ville cruelle, 1954
  • Le Pauvre Christ de Bomba, 1956.
  • Mission terminée, 1957.
  • Le Roi miraculé : chronique des Essazam, 1958.
  • Main basse sur le Cameroun : autopsie d’une décolonisation, 1972.
  • Les Procès du Cameroun : autopsie d’une décolonisation, 1972.
  • Perpétue et l’habitude du malheur, 1974.
  • Remember Ruben, 1974.
  • Peuples noirs, peuples africains, 1978.
  • La Ruine presque cocasse d’un polichinelle : Remember Ruben 2, 1979.
  • Les Langues africaines et le Néo-colonialisme en Afrique francophone, 1982.
  • Les Deux Mères de Guillaume Ismaël Dzewatama, futur camionneur, 1983.
  • La Revanche de Guillaume Ismael Dzewatama, 1984.
  • Lettre ouverte aux Camerounais, ou, La deuxième mort de Ruben Um Nyobé, 1986.
  • Dictionnaire de la négritude kun Odile Tobner kaj la kunhelpo de la kunlaborantoj de la revuo Peuples noirs - Peuples africains, 1989 (ISBN 2738404944)
  • La France contre l’Afrique : retour au Cameroun, 1993 (ISBN 2707149780)
  • L'Histoire du fou, 1994.
  • Trop de soleil tue l'amour, 1999 (ISBN 2266101919)
  • Branle-bas en noir et blanc, 2000.
  • Africains si vous parliez, 2005 (ISBN 2-915129-08-8)
  • Anne-Cécile Robert, artikolo aperinta en Manière de voir, n°106, aŭgusto-septembro 2009.

Eksteraj ligiloj[redakti | redakti fonton]