Félix Vicq-d'Azyr

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Saltu al: navigado, serĉo
Félix Vicq-d'Azyr
(1748–1794)
Franca anatomiisto
Franca anatomiisto
Persona informo
Naskiĝo 23-a de aprilo 1748
en Valognes, Flago-de-Francio.svg Francio
Morto 20-a de junio 1794
en Parizo, Flago-de-Francio.svg Francio
Mortokialo tuberkulozo [#]
Lingvoj franca lingvo [#]
Alma mater Universitato de Parizo
[#] Fonto: Vikidatumoj
v  d  r
Information icon.svg

Félix Vicq-d'Azyr (1748–1794) estis franca kuracisto kaj anatomiisto, kreinto de la kompara anatomio kaj malkovrinto de la teorio pri homologio en biologio. Li renomiĝis ĉar li estis kuracisto de la reĝino Maria Antŭaneta. Oni kreditas al li gravaj malkovroj en la kampo de la neŭroanatomio, ĉefe rilate al la trabo, kiu konektas la diversajn cerbajn strukturojn, afektas la memorkapablon, kaj portas lian nomon. Li estis tre kritika rilate al fumpurigado, kutimo tre populara en la 18-a jarcento.

Selektita verkaro[redakti | redakti fonton]

  • Observations sur les moyens que l’on peut employer pour préserver les animaux sains de la contagion et pour en arrêter les progrès, Bordeaux : Impr. de M. Racle, 1774, in-12, 108 p.
  • Instructions sur la manière de désinfecter les cuirs des bestiaux morts de l’épizootie et de les rendre propres à être travaillés dans les tanneries sans y porter la contagion, Parizo : Reĝa presoficejo, 1775, in-4°, 6 p., et Lille : Impr. de N.-J.-B. Peterinck-Cramé, 1775, in-4°, 4 p
  • Recueil d’observations sur les différentes méthodes proposées pour guérir la maladie épidémique qui attaque les bêtes à cornes, sur les moyens de la reconnaître par-tout où elle se pourra manifester, et sur la manière de désinfecter les étables, Parizo : Reĝa presoficejo, 1775, in-4°, 35 p.
  • Exposé des moyens curatifs et préservatifs qui peuvent être employés contre les maladies pestilentielles des bêtes à cornes, divisé en trois parties [La première contient les moyens curatifs. On y compare les maladies des hommes avec celles des bestiaux. La seconde renferme les moyens préservatifs. La troisième comprend les ordres émanés du Gouvernement : on y a joint les principaux édits et règlemens de Pays-Bas, relativement à la maladie épizootique, et le mandement de Mgr l’archévêque de Toulouse, sur le même sujet. Publié par ordre du Roi], Mérigot l’aîné (Parizo), 1776, in-8°, XVI-728 p..
  • Nouveau plan de conduite pour détruire entièrement la maladie épizootique, Parizo, et Lille : Impr. de N.-J.-B. Peterinck-Cramé, mars 1776, in-4°, 4 p.
  • La médecine des bêtes à cornes, publiée par ordre du gouvernement, Parizo, 1781, 2 vol. in-8° (recueil de ses travaŭ sur les épizooties).
  • Rapport fait par ordre du Gouvernement, sur un Mémoire contenant la Méthode employée par feu M. Doulcet, Docteur Régent de la Faculté de Médecine de Parizo, dans le traitement d'une maladie qui attaque les femmes en couche et que l'on connaît sous le nom de fièvre puerpérale, Ph.-D. Pierre (Parizo), 1782.
  • Traité d’anatomie et de physiologie, avec des planches colorées représentant au naturel les divers organes de l’homme et des animaux, Impr. de Franç. Amb. Didot l’aîné, et chez Mme Huzard (Parizo), 1786, grand in-folio, [8]-123-3]-111 p. :
  • Éloge historique du médecin Girod, J.F. Couché (Besançon), 1785, Texte intégral.
  • Discours prononcés dans l'Académie françoise le jeudi 11 décembre 1788, à la réception de M. Vicq d'Azyr, avec la réponse de Jean-François de Saint-Lambert (1716-1803) directeur de l'Académie, Demonville (Parizo), 1788, disponible sur Gallica.
  • Nouveau plan de constitution pour la médecine en France, présenté à l'Assemblée nationale far la Reĝa Societo de Medicino de Paris, 1790.
  • Instruction sur le traitement de la fièvre miliaire, qui est épidémique dans le Département de l'Oise, [Imprimerie Desjardin (Beauvais)], [1791].
  • Instruction sur la manière d'inventorier et de conserver, dans toute l'étendue de la République, tous les objets qui peuvent servir aux arts, aux sciences, et à l'enseignement, proposée par la Commission temporaire des arts, et adopté par le Comité d'instruction publique de la Convention nationale, Parizo, 1793-1794.

Literaturo[redakti | redakti fonton]

Vidu ankaŭ[redakti | redakti fonton]