André Jolivet

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Salti al navigilo Salti al serĉilo
André Jolivet
André Jolivet 1930.png
Persona informo
Naskiĝo 8-an de aŭgusto 1905 (1905-08-08)
en Parizo
Morto 20-an de decembro 1974 (1974-12-20) (69-jara)
en Parizo
Tombo Tombejo de Montmartre
Lingvoj franca lingvo
Ŝtataneco Francio
Familio
Infano Pierre-Alain Jolivet
Profesio
Profesio komponisto • muzikologo • universitata profesoro
Information icon.svg
vdr

André JOLIVET (franclingva prononco [ɑ̃.dʁe ʒo.li.vɛ], 8a de aŭgusto 1905 – 20a de decembro 1974) estis franca komponisto. Konata pro sia aprezo al la francaj kulturo kaj muzika pensaro, Jolivet disvolvigis sian intereson en akustiko kaj maltonaleco, same kiel por kaj antikvaj kaj modernaj muzikaj influoj, partikulare pri instrumentoj uzitaj en antikvaj epokoj. Li komponis en ampleksa vario de formoj por multaj diferencaj tipoj de ensembloj.

Verkaro[redakti | redakti fonton]

Piano[redakti | redakti fonton]

  • Romance barbare (1920)
  • Sarabande sur le nom d'Erik Satie (1925)
  • Tango (1927)
  • Deux Mouvements (prélude, pastorale) (1930)
  • Danses pour Zizou (1934)
  • Algeria-Tango (1934)
  • Sidi-Ya-ya (1934)
  • Madia (1935)
  • El viejo camello (1935)
  • Fom Bom Bo (1935)
  • Mana, six pièces pour piano (1935)
  • Cosmogonie (1938)
  • Cinq Danses rituelles (1939)
  • Étude sur des modes antiques (1944)
  • Sonate pour piano n°1 (1945)
  • Sonate pour piano n°2 (1957)

Ĉambromuziko[redakti | redakti fonton]

  • Sonate pour violon & piano (1932)
  • Quatuor à cordes de Jolivet (1934)
  • Andante pour cordes (1935)
  • Cinq Incantations pour flûte (1936)
  • Incantations pour flûte en sol (1937)
  • Pour que l'image devienne symbole, pour flûte en sol (1937)
  • Poèmes pour l'Enfant (1937)
  • Petite suite pour flûte, alto et harpe (1941)
  • Ballet des étoiles (1941)
  • Suite Liturgique (1942)
  • Nocturne pour violoncelle et piano (1943)
  • Pastorales de Noël, pour flûte, basson et harpe (1943)
  • Suite Delphique, pour 12 instruments (1943)
  • Chant de Linos, pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe (1944)
  • Sérénade, pour hautbois et piano (1945)
  • Cabrioles, pour flûte et piano (1953)
  • Fantaisie-Caprice, pour flûte et piano (1953)
  • Fantaisie-Impromptu, pour saxophone alto et piano (1953)
  • Sérénade, pour deux guitares (dediĉita al la duo Presti - Lagoya) (1956)
  • Rhapsodie à sept, pour septuor à vent et cordes (1957)
  • Sonate pour flûte et piano (1958)
  • Adagio pour cordes (1960)
  • Sonatine pour flûte et clarinette(1961)
  • Alla Rustica, pour flûte et harpe (1963)
  • Sonatine pour hautbois et basson (1963)
  • Suite en concert pour flûte et percussion et quatre percussions (1965)
  • Suite en concert pour violoncelle (1965)
  • 12 Inventions pour quintette à vent, trompette, trombone, et quintette à cordes (1966)
  • Ascèses, pour flûte en sol (1967)
  • Cérémonial, hommage à Varèse pour six percussions (1968)
  • Tombeau de Robert de Visée, suite pour guitare (1972)
  • Pipeaubec, pour flûte et percussion (1972)
  • Une minute-trente, pour flûte et percussion (partition inachevée) (1972)

Konĉertomuziko[redakti | redakti fonton]

  • Concerto pour ondes Martenot et orchestre (1947)
  • Concertino pour trompette, orchestre à cordes et piano (1948)
  • Concerto pour flûte et orchestre à cordes (1948)
  • Concerto pour piano et orchestre (1951)
  • Concerto pour harpe et orchestre de chambre (1952)
  • Concerto pour basson, orchestre à cordes, harpe et piano (1954)
  • Concerto pour trompette (1954)
  • Concerto pour percussion (1958)
  • Concerto pour violoncelle n°1 (1962)
  • Concerto pour flûte et percussion (1965)
  • Concerto pour violoncelle n°2 (1966)
  • Concerto pour violon (1972)

Orkestra muziko[redakti | redakti fonton]

  • Cinq Danses rituelles (version orchestrale, 1939)
  • Danse incantatoire (1936)
  • Cosmogonie (version orchestrale, 1938)
  • Symphonie n°1 (1953)
  • Symphonie n°2 (1959)
  • Symphonie pour cordes (1961)
  • Symphonie n°3 (1964)

Orgeno[redakti | redakti fonton]

  • Hymne à saint André, pour soprano et orgue (1947)
  • Hymne l'univers, pour orgue (1961)
  • Arioso Barocco, pour trompette et orgue (1968)
  • Mandala, pour orgue (1969)

Voĉa muziko[redakti | redakti fonton]

  • Chansons
  • Poèmes pour l'enfant, pour voix et onze instruments (1937)
  • Les Trois Complaintes du soldat, pour voix et orchestre (1940)
  • Suite liturgique pour voix (soprano ou ténor), cor anglais prenant le hautbois, violoncelle et harpe (1942)
  • Épithalame, pour orchestre vocal à 12 parties (1953)
  • Songe à nouveau rêvé, concerto pour soprano et orchestre (1971 - 1972)

Religia muziko[redakti | redakti fonton]

  • Messe pour le jour de la paix (1940)
  • La vérité de Jeanne, oratorio (1956)
  • Messe Uxor tua à 5 voix pour chœur mixte et 5 Instruments ou orgue (1962)

Baletoj[redakti | redakti fonton]

  • Les Quatre Vérités, ballet en un acte sur un livret de H.R. Lonormand (1939)
  • Ballet des étoiles (1941)
  • Guignol et Pandore (1943)
  • L'inconnue (1950)
  • Ariadne (1964)
  • Marines

Operoj[redakti | redakti fonton]

  • Dolorès ou Le miracle de la femme laide (1942)
  • Antigone
  • Bogomilé ou le lieutenant perdu (nefinita)

Bibliografio[redakti | redakti fonton]

  • Hilda Jolivet: Avec André Jolivet, Ed. Flammarion, 1978
  • Jean-Jacques Brothier: La Jeune France, Yves Baudrier, André Jolivet, Daniel-Lesur, Olivier Messiaen, Paris, Association des Amis de la Jeune France, 1955.
  • Laetitia Chassain, Lucie Kayas: André Jolivet. Portraits, Arles, Actes Sud, 1994, 192 p.
  • Suzanne Demarquez: André Jolivet, Paris, Ventadour, 1958, (kol. Musiciens d'aujourd'hui).
  • Serge Gut: Le Groupe Jeune France: Yves Baudrier, Daniel Lesur, André Jolivet, Olivier Messiaen, Paris, H. Champion, 1977, 158 p.
  • Odile Jaubourg, Anne-Hélène Rigogne: André Jolivet (1905-1974): un musicien humaniste, Amiens, Bibliothèque municipale, 1995, 26 p.
  • Lucie Kayas: André Jolivet, Paris, Fayard, 2005, 604 p.
  • Catherine Massip: André Jolivet, homme de théâtre, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1994, 13 p.
  • Gérard Moindrot: Approches symboliques de la musique d'André Jolivet, Paris, L'Harmattan, 1999.
  • Pierre Petit: Images musicales: Jolivet, Milhaud, Honegger, Casadesus, Satie, Paris, Société d'Histoire et d'Archéologie Le Vieux Montmartre, 1995, 47 p.
  • Bridget Conrad, Roland de Candé kaj Angelico Surchamp, André Jolivet, Portraits, Actes Sud, 1994
  • M. Vignal, Dictionnaire de la musique française, Larousse