La nova Helojzo

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Saltu al: navigado, serĉo
Kovrilpaĝo de la unua eldono

Julie ou la Nouvelle Héloïse (La nova Helojzo) estas perletera romano verkita de Jean-Jacques Rousseau publikigita en 1761 ĉe Marc-Michel Rey en Amsterdamo. Multfoje reeldonita, ĝi estis unu el la plej grandaj sukcesoj de librovendado de la fino de la 18a jarcento, pruvante tiele la gravan lokon de sentimeco tempe de la Klerismo.

Titolita origine Lettres de deux amans, Habitans d'une petite ville au pied des Alpes, La Nouvelle Héloïse inspiriĝas el la historio de Héloïse d'Argenteuil kaj Pierre Abélard, pli ol dudek jarojn pli aĝa, kie la ampasio estas preterita por havigi lokon al sublima rezigno.

Spite ke temas pri verko el la ĝenro romano sub kiu prezentiĝas La Nouvelle Héloïse, la verko funkcias ene de teorio filozofia per kiu Rousseau esploras la moralajn principojn de aŭtonomeco kaj aŭtenteco por doni preferon al la etiko de aŭtenteco kontraŭ la principoj de la racia moralo: ne plenumi kion postulas la socio kaj kio kunformas al propraj «sekretaj principoj» kaj al la sentoj kiuj konstituas la profundan identecon.

Notoj kaj referencoj[redakti | redakti fonton]

Vidu ankaŭ[redakti | redakti fonton]

Bibliografio[redakti | redakti fonton]

Libroj[redakti | redakti fonton]

  • angle Santo L. Aricò, Rousseau’s Art of persuasion in La nouvelle Héloïse, University Press of America, Lanham, 1994 (ISBN 9780819196187)
  • Nouchine Behbahani, Paysages rêvés, paysages vécus dans La Nouvelle Héloïse de J.-J. Rousseau, Voltaire Foundation at the Taylor Institution, Oxford, 1989 (ISBN 9780729403931)
  • L’Amour dans la nouvelle Héloïse : texte et intertexte : actes du colloque de Genève, 10-11-12 juin 1999, Éd. Jacques Berchtold, François Rosset, Droz, Genève, 2002 (ISBN 9782600008082)
  • Jean-Marie Carzou, La Conception de la nature humaine dans la Nouvelle Héloïse, Sauret, Paris, 1966
  • Charles Dédéyan, Jean-Jacques Rousseau : la Nouvelle Héloïse, ou, l’éternel retour, Nizet, Saint-Genouph, 2002 (ISBN 2207812692)
  • Charles Dédéyan, La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau : étude d’ensemble, SEDES-CDU, Paris, 1990 (ISBN 9782718127811)
  • angle Maurice R Funke, From saint to psychotic: the crisis of human identity in the late 18th century : a comparative study of Clarissa, La Nouvelle Héloise, Die Leiden des jungen Werthers, P. Lang, New York, 1983 (ISBN 9780820400013)
  • angle James Fleming Jones, La Nouvelle Héloïse, Rousseau and utopia, Droz, Genève, 1977
  • angle Peggy Kamuf, Fictions of Feminine Desire: Disclosures of Héloïse, U of Nebraska Press, Lincoln, 1982 (ISBN 9780803227057)
  • François van Laere, Une Lecture du temps dans la Nouvelle Héloïse, La Baconnière, Neuchâtel, 1968
  • Laurence Mall, Origines et retraites dans La nouvelle Héloïse, P. Lang, New York, 1997 (ISBN 9780820433493)
  • William Mead, Jean-Jacques Rousseau, ou le Romancier enchaîné ; étude de la nouvelle Héloïse, Presses universitaires de France, Paris, 1966
  • Daniel Mornet, La Nouvelle Héloïse de J.-J. Rousseau ; étude et analyse, Mellottée Paris, 1929
  • germane Perry Reisewitz, L’Illusion salutaire : Jean-Jacques Rousseaus Nouvelle Héloïse als ästhetische Fortschreibung der philosophischen Anthropologie der Discours, Romanistischer Verlag, Bonn, 2000 (ISBN 9783861431039)
  • Yannick Séité, Du Livre au lire : La nouvelle Héloïse, roman des lumières, Champion, Paris, 2002 (ISBN 9782745305176)
  • Étienne Servais, Le Genre romanesque en France depuis l’apparition de la Nouvelle Héloïse jusqu’aŭ approches de la Révolution, M. Lamertin, Bruxelles, 1922
  • Anne Tilleul, La Vertu du beau : essai sur La nouvelle Héloïse, Humanitas nouvelle optique, Montréal, 1989 (ISBN 9782893960074)

Artikoloj[redakti | redakti fonton]

  • Nouchine Behbahani, Paysages rêvés, paysages vécus dans La Nouvelle Héloïse de J. J. Rousseau, Voltaire Foundation at the Taylor Institution, Oxford, 1989, (ISBN 9780729403931)
  • Jacques Berchtold, « L’Impossible Virginité du jardin verbal : les Leçons de la nature selon la Lettre IV, 11 de La Nouvelle Héloïse », Éd. et préf. Jürgen Söring, Peter Gasser, Rousseauismus: Naturevangelium und Literatur, Frankfurt, Peter Lang, 1999, p. 53-83 (ISBN 9783631349168)
  • Nadine Bérenguier, « Le ‘Dangereŭ Dépôt’ : Virginité et contrat dans Julie ou La Nouvelle Héloïse », Eighteenth-Century Fiction, July 1997, n° 9 (4), p. 447-63
  • André Blanc, « Le Jardin de Julie », Dix-huitième Siècle, 1982, n° 14, p. 357-376
  • Luciano Bulber, « Jean-Jacques Rousseau, peintre de la nature-état d’âme dans La Nouvelle Héloïse », Kwartalnik Neofilologiczny, 1988, n° 35 (4), p. 415-29
  • Henri Coulet, « Couples dans La Nouvelle Héloïse », Littératures, Fall 1989, n° 21, p. 69-81
  • Catherine Cusset, « Cythère et Élysée: Jardin et plaisir de Watteau à Rousseau », Dalhousie French Studies, Winter 1994, n° 29, p. 65-84
  • Claude Labrosse, Éd. K. Kupisz, G.-A. Pérouse, J.-Y. Debreuille, « La Figure de Julie dans La Nouvelle Héloïse », Le Portrait littéraire, Lyon, PU de Lyon, 1988, p. 153-58
  • Michel Delon, « La Nouvelle Héloïse et le goût du rêve », Magazine Littéraire, Sept 1997, n° 357, p. 36-8
  • Arbi Dhifaoui, « L’Épistolaire et/ou la violence dans La Nouvelle Héloïse de Rousseau », Éd. et intro. Martine Debaisieŭ, Gabrielle Verdier, Violence et fiction jusqu’à la Révolution, Tübingen, Narr, 1998, p. 357-66
  • Jean Ehrard, « Le Corps de Julie », Éd. Raymond Trousson, Michèle Biblio. Mat-Hasquin, Jacques Lemaire, Ralph Heyndels, Thèmes et figures du siècle des Lumières : mélanges offerts à Roland Mortier, Genève, Droz, 1980, p. 95-106
  • Anne Srabian de Fabry, « L’Architecture secrète de La Nouvelle Héloïse », Australian Journal of French Studies, 1982 Jan.-Apr., n° 19 (1), p. 3-10
  • Anne Srabian de Fabry, « Quelques observations sur le dénouement de La Nouvelle Héloïse », French Review, Oct 1972, n° 46 (1), p. 2-8
  • R. J. Howells, « Désir et distance dans La Nouvelle Héloïse », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1985, n° 230, p. 223-232
  • R. J. Howells, « Deux histoires, un discours : La Nouvelle Héloïse et le récit des amours d’Émile et Sophie dans l’Émile », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1987, n° 249, p. 267-294
  • François Jost, « La Nouvelle Héloïse, Roman Suisse », Revue de Littérature Comparée, 1962, n° 35, p. 538-565
  • Tanguy L’Aminot, « L’Amour courtois dans La Nouvelle Héloïse », Piau-Gillot, Colette Éd. Desné, Roland Éd. L’Aminot, Tanguy Éd. Modernité et pérennité de Jean-Jacques Rousseau. Champion, Paris, 2002, p. 241-57
  • Claude Labrosse, « Nouveauté de La Nouvelle Héloïse », Eighteenth-Century Fiction, Jan-Apr 2001, n° 13 (2-3), p. 235-46
  • J.-L. Lecercle, « L’Inconscient et création littéraire : sur La Nouvelle Héloïse », Études Littéraires, 1969, n° 1, p. 197-204
  • Annie Leclerc, « Jean-Jacques Rousseau : l’Amour au pays des chimères », Magazine Littéraire, Par 1995, n° 331, p. 31-34
  • Pierre Rétat, Litteratures, « L’Économie rustique de Clarens », 1989 Fall; 21: 59-68
  • Laurence Mall, « Les Aberrations de l’errance : le Voyage dans La Nouvelle Héloïse », Australian Journal of French Studies, 1994, n° 31 (2), p. 175-87
  • Francine Markovits, « Rousseau et l’éthique de Clarens : une économie des relations humaines », Stanford French Review, 1991, n° 15 (3), p. 323-48
  • Ourida Mostefai, Lectures de La Nouvelle Héloïse, N. Amer. Assn. for the Study of Jean-Jacques Rousseau, Ottawa, 1993 (ISBN 9780969313236)
    • Philip Knee, « Wolmar comme médiateur politique », p. 117-27
    • Guy Lafrance, « L’Éthique de La Nouvelle Héloïse et du Vicaire Savoyard », p. 141-50
    • Jim MacAdam, « Reading Julie Amour-propre-ly », p. 107-16
    • Laurence Mall, pp. 163-73, « L’Intérieur et l’extérieur : Étude des lettres parisiennes dans La Nouvelle Héloïse », p. 163-73
    • Jean Roussel, pp. 61-72, « La Nouvelle Héloïse et la politique : de l’écart à l’emblème », p. 61-72
    • Teresa Sousa de Almeida, « La Circulation des lettres dans le roman ou le Partage des pouvoirs », p. 175-84
    • Jean Terrasse, pp. 129-39, « Jean-Jacques, Saint-Preux et Wolmar : aspects de la relation pédagogique », p. 129-39
    • Loïc Thommeret, « De La Nouvelle Héloïse aux Confessions, une triade infernale », p. 213-21
    • María José Villaverde, « L’Égalité dans La Nouvelle Héloïse », p. 73-84
  • Ruth Ohayon, « Rousseau’s Julie; Or, the Maternal Odyssey », College Language Association Journal, Sept. 1986, n° 30 (1), p. 69-82
  • Robert Osmont, « Expérience vécue et création romanesque : le sentiment de l’éphémère dans La Nouvelle Héloïse », Dix-huitième Siècle, 1975, n° 7, p. 225-42
  • Paul Pelckmans, « Le Rêve du voile dans La Nouvelle Héloïse », Revue Romane, 1982, n° 17 (1), p. 86-97
  • René Pomeau, « Le Paysage de La Nouvelle Héloïse : l’Asile, l’espace », The Feeling for Nature and the Landscape of Man, Éd. Paul Hallberg, Gothenburg, Kungl. Vetenskaps & Vitterhets-Samhället, 1980, p. 132-42
  • Jean Roussel, « La Douleur de Saint-Preux », Éd. Carminella Biondi, Carmelina Imbroscio, Marie-Josée Latil, Nadia Minerva, Carla Pellandra, Adriana Sfragaro, Brigitte Soubeyran, Paola Vecchi, La Quête du bonheur et l’expression de la douleur dans la littérature et la pensée françaises. Genève, Droz, 1995, p. 371-9
  • Jean Roussel, « La Faute, le rachat et le romanesque dans La Nouvelle Héloïse », Travaŭ de Littérature, 1995; 8: 209-20
  • Timothy Scanlan, « Perspectives on the Nuits d’amour in Rousseau’s La Nouvelle Héloïse », AUMLA, Nov 1993, n° 80, p. 93-9
  • Norbert Sclippa, « L’Idéal politique et l’idée de Nation dans La Nouvelle Héloïse », Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Intro. Robert Thiéry, Paris, Champion, 2001, XXIV, p. 101-8
  • Norbert Sclippa, « La Nouvelle Héloïse et l’aristocratie », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1991, n° 284, p. 1-71
  • Norbert Sclippa, « La Nouvelle Héloïse, la noblesse et la bourgeoisie », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1989, n° 265, p. 1617-1619
  • Jean-Paul Sermain, « La Nouvelle Héloïse ou l’invention du roman-poème », Éd. Colette Piau-Gillot, Roland Desné, Tanguy L’Aminot, Modernité et pérennité de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Champion, 2002, p. 227-40
  • Jean Sgard, « De Cunégonde à Julie », Recherches et Travaŭ, 1996, n° 51, p. 121-30
  • Lieve Spaas, « D’un Clarens à l’autre : structures du désir sexuel dans La Nouvelle Héloïse », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1991, n° 284, p. 73-82
  • Jean Starobinski, « Jean-Jacques Rousseau : Jours uniques, plaisirs redoublés », Thèmes et figures du siècle des Lumières : mélanges offerts à Roland Mortier, Éd. Raymond Trousson Michèle Mat-Hasquin, Jacques Lemaire, Ralph Heyndels, Genève, Droz, 1980, p. 285-97
  • Raymond Trousson, « De Jacques à Jean-Jacques ou du bon usage de La Nouvelle Héloïse », Éd. Elio Mosele, Intro. Pierre Brunel, George Sand et son temps, I-III. Slatkine, Genève, 1994, p. 749-66
  • Raymond Trousson, « Le Rôle de Wolmar dans La Nouvelle Héloïse », Éd. Raymond Trousson, Michèle Mat-Hasquin, Jacques Lemaire, Ralph Heyndels, Thèmes et figures du siècle des Lumières : mélanges offerts à Roland Mortier, Genève, Droz, 1980, p. 299-306
  • Joseph Waldauer, « La Solitude et la communauté dans La Nouvelle Héloïse », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 1989, n° 265, p. 1271-4
  • Hans Wolpe, « Psychological Ambiguity in La Nouvelle Héloise », University of Toronto Quarterly, 1959, n° 28, p. 279-90

Eksteraj ligiloj[redakti | redakti fonton]

Kompleta teksto ĉe RousseauOnline.ch