George Onslow

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Saltu al: navigado, serĉo
George Onslow.

André George Louis ONSLOW (naskiĝis la 27-an de junio 1784 en Clermont-Ferrand, mortis la 3-an de oktobro 1853 samloke) estis franca komponisto. Lia nomo ofte aperas en la versio Georges; ĝusta tamen estas George. Li estas unu el la plej gravaj instrumentmuzikaj komponistoj de sia generacio en Francio.

Verkoj[redakti | redakti fonton]

Ĉambromuziko[redakti | redakti fonton]

Orkestraj verkoj[redakti | redakti fonton]

  • simfonio n-o 1 A-maĵora op. 41 (1831)
  • simfonio n-o 2 d-minora op. 42 (1831)
  • simfonio n-o 3 f-minora op. 32 (1833, prilaboraĵo de la arĉkvinteto op. 32 (1828))
  • simfonio n-o 4 G-maĵora op. 71 (1846)

Operoj[redakti | redakti fonton]

  • Les deux Oncles (Opéra, ĉ. 1806)
  • L’Alcade de la Véga (Drame lyrique, 1822/24)
  • Le Colporteur ou l’Enfant du Bûcheron (Opéra-comique, 1826)
  • Guise ou les États de Blois (Drame lyrique, 1835/36)

Literaturo[redakti | redakti fonton]

  • Cirice Teillard, “George Onslow, l'homme et le musicien”. Tequi, Paris, 1889.
  • H. Luguet, “Étude sur Onslow”. Mont-Louis, Clermont-Ferrand, 1889.
  • C. E. Vulliamy: The Onslow Family (1528-1874). London 1953.
  • J. F. Halévy: Notice sur George Onslow. Paris 1855
  • Richard Nelson Franks. George Onslow, A Study of His Life and Works. Ph.D. Dissertation, Musicology. University of Texas Press, 1981.
  • Christiana Nobach, “Untersuchungen zu George Onslows Kammermusik”. Bärenreiter, Kassel, 1985.
  • Gérard Faivre, “Le compositeur Georges Onslow”. Santa Maria & Gazelle, Cannes, 1994.
  • Viviane Niaux,La Musique de chambre avec piano de George Onslow, Maîtrise de musicologie, Paris IV, 1986-87.
  • Viviane Niaux,Catalogue de la Musique imprimée conservée au château d’Aulteribe, Paris : Direction de la Musique et de la Danse ; Aulteribe : C.N.M.H.S., 1993.
  • Viviane Niaux,et Sylvia LECUYER, “Biographie musicale : George Onslow par Joseph d’Ortigue”, Bulletin de l’Association George Onslow, n°1, 1994, p. 3-24.
  • Viviane Niaux,“Les Quatuors à cordes de G. Onslow”, Le Quatuor à cordes en France de 1750 à nos jours, (Collectif), Paris, Association française pour le patrimoine Musical, 1995.
  • Viviane Niaux,“La Réception des opéras d’Onslow en France à travers la presse quotidienne de l’époque”, Bulletin de l’Association George Onslow, n°2, 1995-96, p. 21-61.
  • Viviane Niaux,“La Vie musicale à Clermont-Ferrand au XIXe siècle”, Bulletin historique et scientifique de l’Auvergne, XCVII, n°725, avril-juin, 1995, p. 343-362.
  • Viviane Niaux,“George Onslow et ses éditeurs français et allemands : trente-six lettres présentées et annotées”, Bulletin de l’Association George Onslow, n°3, 1998, p. 25-63.
  • Viviane Niaux,“Catalogue général de l’œuvre d’Onslow”, Bulletin de l’Association George Onslow, n°3, 1998, p. 65-76
  • Viviane Niaux,“Onslow”, The New Grove dictionary of music, London, Macmillan, 2001.
  • Viviane Niaux, George Onslow, Gentleman compositeur, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, Juillet 2003.
  • Viviane Niaux,“Onslow”, Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard, sous la dir. de Joël-Marie FAUQUET, Paris, Fayard, 2003.
  • Viviane Niaux,"L'Apprentissage musical de George Onslow et les voyages de 1784 à 1807 à travers les sources et les documents du XIXe siècle", Bulletin de l’Association George Onslow, n°4, 2004, p. 5-11.
  • Patrick Taïeb, “Une Révélation pour George Onslow : Stratonice” Bulletin de l’Association George Onslow, n°2, 1995-96.
  • Baudime Jam, George Onslow. Editions du Mélophile, Clermont-Ferand, Septembre 2003.
  • Baudime Jam, Les origines anglaises des Onslow d'Auvergne. "Édouard Onslow", Un, Deux... Quatre Éditions, Clermont-Ferrand, 2004.
  • Baudime Jam, George Onslow est une énigme de l'Histoire de la musique, Almanach des gens d'Auvergne, 2006.
  • Alexandre Dratwicki, "L'ultime opéra d'Onslow : Guise ou les États de Blois", Bulletin de l’Association George Onslow, n°4, 2004, p. 13-27.
  • Pierre Serié, "D'un duc de Guise à l'autre : Delaroche et Onslow en rupture avec les catégories génériques autour de 1835", Bulletin de l’Association George Onslow, n°4, 2004, p. 31-45.
  • Muriel Boulan, “Les deux premières symphonies d'Onslow”, Bulletin de l’Association George Onslow, n°5, 2005, p. 35-57.
  • Marianne W. Lenti, Problèmes et spécificités rencontrés lors de l'enregistrement des oeuvres de George onslow : la sonate en mi mineur pour piano à quatre mains op. 7 (1815), Bulletin de l’Association George Onslow, n°5, 2005, p. 59-63
  • R. H. R. Silvertrust: The String Quartets of George Onslow, Edition Silvertrust, Riverwoods 2005

Eksteraj ligiloj[redakti | redakti fonton]