Antoine-Augustin Parmentier

El Vikipedio, la libera enciklopedio
Saltu al: navigado, serĉo
Antoine-Augustin Parmentier
Franca higienisto
Franca higienisto
Personaj informoj
Naskonomo Antoine Augustin Parmentier
Naskiĝo 12-an de aŭgusto 1737 (1737-08-12)
en Montdidier
Morto 17-an de decembro 1813 (1813-12-17) (76-jara)
en Parizo
Tombo Tombejo Père-Lachaise
Loĝloko Francio
Ŝtataneco Francio
Alma mater Gimnazio Louis-le-Grand
Profesio botanikisto, apotekisto, kuracisto, agronomo, nutristo
Lingvoj franca lingvo
v  d  r
Information icon.svg

Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) estis franca apotekisto, kuracisto,agronomo, nutrosciencisto, kaj higienisto. Li estis antaŭulo de la nutra kemio kaj agrobiologio, kaj la unua kiu starigis kampanjon pri deviga vakcinado kontraŭ variolo, dum la regado de Napoleono, en 1805, kiam li estis Ĝenerala Inspektisto de la Sano-servo, kaj ankaŭ pioniris en la ekstraktado de la sukero el la sukerbeto. Li estis unu el la unuaj, kiuj sugestis la konsumon de terpomoj en la homa nutrado, en epoko kiam tiu nutraĵo utilis nur kiel manĝaĵo por la porkoj.

Selektita verkaro[redakti | redakti fonton]

  • Éducation singulière d'un moineau, Mercure de France, 1771, 6 p.
  • Examen chymique des pommes de terre, dans lequel on traite des parties constituantes du bled, Paris : Didot le jeune, 1773, in-12, XXIV-252 p.
  • Avis aux bonnes ménagères des villes et des campagnes, sur la meilleure manière de faire leur pain, 1777
  • Manière de faire le pain de pommes de terre sans mélange de farine, 1778, in 8° broch., 56 p., Imprimerie royale
  • Le Parfait Boulanger, 1778
  • Examen critique de la pomme de terre, 1779
  • Traité de la châtaigne, Bastia et Paris : Monory, 1780, in-8°, XXVIII-160 p.
  • Recherches sur les végétaux nourrissants qui, dans les temps de disette, peuvent remplacer les aliments ordinaires ; avec de nouvelles observations sur la culture des pommes de terre, Paris : Impr. royale, 1781, in-8°, XVI-599 p.
  • Mémoire sur la manière de cultiver et d’employer le maïs à fourrage, Paris : Impr. royale, 1785 ; 3e éd. (Le Maïs, ou Blé de Turquie, apprécié sous tous ses rapports [mémoire couronné, le 25 août 1784, par l’Académie royale des Sciences, Belles-lettres et Arts de Bordeaux]), Paris : Impr. impériale, chez Méquignon l’aîné père, et chez A.-J. Marchant, 1812, in-8°, VIII-303 p.
  • Économie rurale et domestique, Bibliothèque Universelle des Dames, rue et hôtel Serpente, 1788-1797, 8 volumes. Cette encyclopédie pour dames a vu sa publication se poursuivre pendant toute la période révolutionnaire, ce qui ne fut pas de tout repos pour le père de la pomme de terre. Il y enseigne aux femmes de la campagne tout ce qu'elles doivent connaître pour tenir maison rustique. Le tome I traite des devoirs généraux envers les fermiers et les pauvres ; le tome II concerne la boulangerie, la laiterie, la fromagerie, l'office, la cuisine, le cellier, la cave ; le tome III s'occupe de basse-cour et le suivant du gros bétail ; le tome V du jardin d'agrément, du potager. de la pépinière et du fruitier ; le tome VI des labours et travaux des champs ; le tome VII des prés, foins, plantes fourragères et de la vigne, des bois, des étangs et des viviers. Le dernier tome décrit les végétaux à application artisanale : chanvre, lin, garance, plantes à huiles, tabac, osier, houblon, safran, rhubarbe ; végétaux utiles aŭ cordiers, tanneurs, relieurs, etc.
  • Mémoire sur les avantages qui résulteraient pour le royaume d’étendre la culture en grand des racines potagères, 1788 (automne)
  • Instruction [ou Avis] sur la conservation et les usages de la pomme de terre, 1789, in-8°, 24 p.
  • Traité sur la culture et les usages des pommes de terre, de la patate et du topinambour, imprimé par ordre du roi, Paris : Barrois l’aîné, 1789, in-8°, VIII-392 p.
  • Mémoire sur la nature et la manière d'agir des engrais, brochure in-8°, 1791 (Annales de Chimie, tome onzième, octobre 1791, p. 278-308)
  • avec Nicolas Deyeux, Mémoire sur le sang, dans lequel on répond à cette question : Déterminer, d'après des découvertes modernes chimiques et par des expériences exactes, quelle est la nature des altérations que le sang éprouve dans les maladies inflammatoires, dans les maladies fébriles, putrides et le scorbut. Paris, 1791, in-4°50.
  • Mémoire sur les salaisons. Paris, 1793, in-8°50.
  • Traité sur les pommes de terre, 1795, in-8°
  • avec Nicolas Deyeux, Précis d’Expériences et Observations sur les différentes espèces de Lait, considérées dans leurs rapports avec la Chimie, la Médecine et l’Économie rurale, Strasbourg : chez F. G. Levrault, et Paris : chez Th. Barrois et chez Mme Huzard, 1798, in-8°, 420 p.
  • Traité théorique et pratique sur la culture de la vigne, avec l'art de faire le vin, les eaux-de-vie, esprit de vin, vinaigres simples et composés, 1801, 2 vol. (en collaboration avec Jean-Antoine Chaptal, l'abbé Rozier et Dussieux)
  • Observations sur les moyens de maintenir et de rétablir la salubrité de l’air dans la demeure des animaux domestiques, 1802 ; inséré dans le tome VIII des Mémoires de la Société d’agriculture de Paris
  • Instruction sur la culture, la conservation, les usages et les avantages de la Pomme de terre, Paris, A.-J. Marchant, 1808, in-12, 72 p.
  • Traité sur l'art de fabriquer les sirops et conserves de raisin, 1810

Literaturo[redakti | redakti fonton]

Bildgalerio[redakti | redakti fonton]

Vidu ankaŭ[redakti | redakti fonton]